Conseils pour vos yeux

1. Conserver une bonne vision et une bonne santé pour vos yeux 

Nos yeux sont exposés en permanence à différentes causes d’irritation : poussière,rayons U.V, lasers, particules étrangère, etc.. mais aussi le temps qui passe, et qui peut déclencher certaines maladies, parfois longtemps silencieuses. Il est donc important de connaître les bons conseils santé pour vos yeux.. :

Examens préventifs et de suivi des yeux

Dès la naissance, nos yeux doivent faire l’objet d’une attention particulière. Ceci s’applique en particulier aux bébés prématurés et aux enfants dont les frères,sœurs ou parents souffrent de strabisme ou de défaut visuel.

Tous les enfants doivent être examinés par un ophtalmologiste entre 6 et 12 mois, ainsi qu’entre 30 et 42 mois. Les enfants qui ont besoin de porter des lunettes dès leur plus jeune âge doivent continuer à passer des examens régulièrement pour suivre l’ évolution. Les garçons, passé la classe primaire, devraient passer un test de dépistage du daltonisme ( 8% des garçons !)

Les automobilistes et les motards devraient passer un examen ophtalmologique annuel pour être informés régulièrement sur leur acuité visuelle, étudier leur champ de vision si besoin, et avoir une idée de leur vision nocturne et de la vision des couleurs..

Pour la plupart des personnes, il est important de faire un dépistage régulier du glaucome dès l’âge de 40 ans ; et pour les patients à risque élevé (cas de glaucome dans la famille) ceci s’applique dès l’âge de 20 ans. L’examen ophtalmo de contrôle doivent être réalisés de préférence tous les deux ans.

A partir de 55 ans, la macula (zone centrale de la vision sur la rétine) doit être contrôlée régulièrement, idéalement une fois par an, pour dépister suffisamment tôt les premiers signes de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Les fumeurs, les femmes, les personnes aux yeux clairs ainsi que les personnes qui s’exposent beaucoup au soleil ou aux U.V sont plus à risque.

En cas de diabète, ou d’ hypertension artérielle, un équilibre strict du taux de sucre dans le sang (glycémie) avec examen régulier par un ophtalmologue du fond de l’oeil dilaté (au minimum annuel) est impératif afin de prévenir la survenue de complications ophtalmologiques liées au diabète (rétinopathie diabétique ou hypertensive). Pensez à apporter lorsque vous verrez votre ophtalmologiste les derniers résultas d’ hémoglobine glycquée sur votre dernière analyse sanguine (HbA1c) et les chiffres récents de contrôle de votre tension artérielle.

En cas de myopie, ou de certaines pratiques sportives (sports de combats, squash etc..), l’examen du fond d’oeil dilaté est impératif, et à recontrôler régulièrement : La rétine peut être alors fragilisée et présenter des lésions ( déchirures, trous, etc..) qui non dépistées et/ou traitées peuvent évoluer vers un décollement de rétine et faire parfois baisser la vue de manière irrémédiable.

Protection anti-UV des yeux

Sur le long terme, une exposition des yeux aux rayons U.V peut entraîner un épaississement de la conjonctive, une cataracte précoce, ainsi qu’ un risque augmenté de dégénérescence maculaire ( DMLA ). Il est par conséquent important de porter des lunettes de soleil qui filtrent les rayons UV de façon optimale. Idéalement, les lunettes de soleil doivent assurer une protection minimum contre les UVA/UVB de UV 400. Ceci garantit que les lunettes de soleil bloqueront tous les rayons lumineux nuisibles de la gamme des ultraviolets.

Privilégiez les verres de lunettes « couvrants »  plutôt que les petits verres qui peuvent laisser passer les U.V en haut et sur les côtés de la monture.

Bien évidement ne fixez jamais le soleil sans lunettes de protection ( notamment avant une éclipse solaire ), la lumière activant les cellules de la rétine et pouvant endommager les cônes et les bâtonnets de l’oeil de façon permanente.

Lentilles de contact

La cornée, le « hublot » transparent devant vos yeux tire son oxygène directement de l’air. Ainsi, les personnes restant longtemps dans une pièce enfumée et mal aérée doivent souvent soulager leurs yeux en prenant un peu d’air frais.

C’est le même principe pour les personnes portant en permanence des lentilles de contact, qui bien que faites en matériaux permettant de laisser passer une bonne partie de l’oxygène, doivent essayer de les retirer le plus tôt possible en fin de journée et d’ avoir un jour sans lentilles chaque semaine pour laisser « respirer » leurs yeux.

En cas d’oeil rouge et/ou douloureux sous lentilles, retirez-les immédiatement, nettoyez vos yeux avec du sérum physiologique et consultez rapidement votre ophtalmologiste.

Ayez toujours une ou deux paires de lunettes adaptées à votre vue ( et que vous ayez plaisir à porter !) pour pouvoir être indépendants de vos lentilles et ne pas être tenté de les garder alors que vos yeux sont irrités, ce qui pourrait aggraver un début d’infection de cornée notamment.

Vision et travail sur ordinateur

De longues périodes passées à travailler sur l’ordinateur et à fixer l’écran rendent les yeux secs parce que nous clignons beaucoup moins fréquemment des paupières. Il est par conséquent important d’éloigner régulièrement vos yeux de l’écran pour les reposer lorsque vous travaillez sur l’ordinateur.

Faites des « pauses visuelles » toutes les demi-heures : regardez loin de l’écran et à cette distance, fermez et ouvrez les yeux de temps en temps et efforcez-vous de cligner les paupières consciemment. Éventuellement, vous pourrez instiller des larmes artificielles ( sous ordonnance).

Assurez-vous d’avoir un bon éclairage lorsque vous travaillez de près. Si vous êtes droitier, la lumière devrait arriver par-dessus votre épaule gauche, et inversement. Cela permet de voir les choses sans ombrage et de « forcer » sur les yeux.

Les soins de paupières

Le massage quotidien de vos paupières peut permettre en cas de secheresse oculaire et/ou de blépharite d’aider à garder une bonne santé pour vos yeux, en améliorant la qualité de vos larmes, qui protègent la surface de vos yeux.

En effet, il existe à l’intérieur de vos paupières des glandes qui sécrètent de la « graisse » qui rentrera dans la composition de vos larmes. Au lieu que ces sécrétions soient fluides comme de l’huile et sortent toutes seules, certaines maladies ( blépharite ,etc..) les rendent épaisses un peu comme de la cire. Les larmes manqueront donc de gras, tiendront moins longtemps sur la surface de vos yeux et seront responsables entre autre d’une sensation de sécheresse oculaire. Pour évacuer ces sécrétions, il faut donc d’abord les réchauffer avant d’exercer un massage des bords de vos paupières.

Ainsi, tous les jours, je vous recommande de :

1 - Tremper un gant de toilette propre ou des compresses dans de l’eau chaude du robinet et l’appliquer sur les paupières fermées pendant 5 minutes afin d’augmenter la température de vos paupières et leur contenu

2 - Dès que les paupières sont réchauffées, massez les bords des 4 paupières avec les doigts propres, bien à leur extrémité, là où les cils sont implantés puis pincez la paupière entre le pouce et l’index.

3 - Puis rincez la surface de l’oeil avec du SÉRUM PHYSIOLOGIQUE en UNIDOSES.

Cette hygiène des paupières doit être poursuivie LONGTEMPS : tous les jours pendant 4 mois puis 2 à 3 fois par semaine ensuite selon l’ intensité de la blépharite :

Cela peut paraître astreignant mais le plus souvent, après cette première période de traitement intensif, il suffit, en se lavant le visage le matin, de penser à réchauffer les paupières directement à la main à et masser les bords des paupières. Quitte à reprendre un traitement plus intensif si cela redevenait nécessaire.

Il en résulte que les bords palpébraux sont dégorgés et beaucoup plus confortables, mais la surface de l’oeil est également plus confortable car elle reçoit le composant graisseux des larmes qui lui est destinée et résiste mieux au dessèchement.

Hygiène des mains

Essayez de vous laver les mains au savon et séchez-les avant de toucher vos yeux ,de les frotter, ou de manipuler vos lentilles. Soyez particulièrement vigilants si dans votre entourage quelqu’un souffre de conjonctivite, cela peut être parfois extrêmement contagieux.

Cosmétiques

Les personnes se maquillant les yeux ne doivent utiliser que des produits soumis à des tests d’allergies et si possible sans conservateurs. Les produits irritent les yeux parce qu’ils attaquent le film protecteur gras sur la cornée et peuvent empêcher la bonne sécrétions du constituant  » graisseux » des larmes. Le soir, il est important de se d’enlever le mascara, l’eyeliner et l’ombre à paupières de vos cils et de vos paupières.

Alimentation / Tabac

Une alimentation variée, équilibrée, composée en majorité de produits frais (fruits, légumes), avec une limitation maximale des produits transformés par l’industrie alimentaire et une limitation de la consommation de viande au bénéfice des poissons permet d’apporter aux yeux et notamment à la rétine et ses vaisseaux les éléments nécessaires à leurs bon fonctionnement.

L’ excès de sucres, de « gras », et le tabac peuvent  progressivement altérer la vision notamment en raison de la modification de la structure des vaisseaux situés au fond de de l’oeil et compromettre leur rôle nourricier à la rétine mais aussi favoriser la survenue de cataracte.

Crèmes pour les yeux

Les personnes qui utilisent une crème pour les yeux doivent tout d’abord se renseigner de manière approfondie, car les produits ne doivent pas contenir d’huiles pénétrantes. Ces huiles peuvent rompre le film lacrymal et provoquer des allergies. Evitez d’appliquer des crèmes pour le visage directement sur le contour de vos yeux.

Particules étrangères

Les particules étrangères (notamment apres avoir meulé ) peuvent endommager la cornée et provoquer une inflammation de l’intérieur de l’œil. Dans ce cas, faites attention: si une particule étrangère perfore la cornée, cette perforation se referme d’elle-même. Il n’est alors plus possible de voir les dommages de l’extérieur et faussement donner l’impression « qu’il n’ ya plus rien ». Toutefois, si vous frottez votre œil dans cet état, cela peut aggraver les lésions, il est donc impératif de consulter rapidement un ophtalmologiste qui enlèvera si nécessaire le corps étranger et vous prescrira des collyres adaptés, notamment pour éviter une infection.

Kit « santé pour vos yeux » , à avoir à proximité :

– sérum physiologique en unidoses, non périmé
– étui neuf et solution neuve de nettoyage adaptée à vos lentilles
– lunettes de soleil avec indice UV 400
– lunettes de protection ( squash, meulage, jardinage, lasers profesionnels ,etc..)
– lunettes de vues adaptées ( pour pouvoir retirer vos lentilles )
– numéro de téléphone et adresse dans votre répertoire de votre ophtalmologiste et/ou du centre d’urgence ophtalmologique le plus proche
– nom des collyres que vous mettez habituellement et double de la dernière ordonnance prescrite par votre ophtalmologiste
– références ( marque, puissance de correction ) de vos lentilles de contact